Une belle victoire

Une belle victoire

Tous les jours, toutes les heures nous parlons de faits tristes lamentables. 

Aujourd’hui j’aborderai un sujet heureux. Maman est SDF à Schaerbeeck, malmenée par les arcanes de ce CPAS depuis deux ans. Ce qui a mené à des conséquences “sans importance pour ce CPAS” , un emploi APE un autre ACS et un logement social refusés pour des erreurs administratives, la perte des allocations familiales.Une petite fille, 11 ans en mars, a suivi, balancée entre caravane, logements communautaires, squat, elle a été discriminée à de nombreuses reprises par son école et surtout certains enseignants. C’est dure, lourd, pénible, triste pour tous. Après les vacances de Pâques, cette petite fille réalise qu’un copain de classe va devancer son CEB d’un an. Elle veut aussi le risquer. La famille, les amis, une inspectrice hors norme, tout le monde considère que si elle en a pris la décision… elle sera aidée et que la balle est dans son camp. Qu’elle le tente avec l’aide des parents, amis, oncle. 
Ce matin le résultat est la… 

ELLE A RÉUSSI SON CEB avec un an d’avance malgré la précarité présente et les conditions de vie difficiles et surtout les stéréotypes de l’école sur les pauvres et les stigmates qui lui ont été imposés. 

Bravo, non être pauvre n’est pas signe de débilité.. Et de paresse. 

BRAVO. Ta maman te reconnaîtra.

Please follow and like us:
Etudiants Riches, Etudiants Pauvres

Etudiants Riches, Etudiants Pauvres

Jobs étudiants et RIS : quelques choses à savoir 

– Vous n’êtes pas obligé de TROUVER un job pendant les vacances, vous êtes obligé de prouver que vous en avez cherché (sauf raisons de santé ou d’équité)

– Le  CPAS ne PEUT PAS vous retirer un mois de RIS (voire deux dans certains cas) pendant les vacances d’été si vous n’avez de job étudiant

– En cas de cohabitation de l’étudiant avec un ou les deux parents, le CPAS PEUT tenir compte des revenus du job étudiant, et diminuer en conséquence voire retirer le RIS aux parents. C’est facultatif, c’est-à-dire que le CPAS n’est pas obligé légalement de le faire. Si ça vous arrive, contestez la décision du CPAS. Un job étudiant n’est pas destiné à assurer la subsistance des parents ou des frères et soeurs mineurs d’âge encore à charge des parents. 

– Les revenus des jobs de vacances uniques doivent être pris en compte pour la période pendant laquelle ils portent. Si vous avez travaillé du 1 au 15 juillet, le salaire doit être pris en compte pour cette période et non étalé sur tout le mois de juillet. De nombreux rapports d’inspection le rappellent aux CPAS. Cela peut faire une grosse différence pour l’étudiant.

Les gosses de riches jobbent pour se faire de l’argent de poche.
Les enfants de pauvres n’ont à être obligés de travailler pendant les vacances pour assurer la subsistance de leurs parents. Ni la leur, d’ailleurs. Le revenu d’un job étudiant permet tout juste de faciliter l’accès aux études et faire face aux frais scolaires. 

Etudier, c’est un job à temps plein !

Please follow and like us:
Refus de domiciliations à Namur.

Refus de domiciliations à Namur.

Décidément le problème de radiation d’office ou de domiciliation est plus large que prévu.

Dans son n° de juin 2019, LST Namur relève plusieurs cas de difficultés pour des jeunes de se domicilier à Namur. En effet, au bureau de la population, l’employé exige la fiche de salaire ou des preuves de revenus avant d’accepter de domicilier ces jeunes. Plusieurs cas sont ainsi révélés. La revue se pose la question de savoir le pourquoi de cette exigence inconnue jusqu’à présent. Serait-ce de la même source que le règlement anti-mendicité ?

Please follow and like us:
Fouille merde…

Fouille merde…

Question à un fouillemerde

Deux personnes sont soupçonnées de vivre ensemble et, bien sûr, de déclarer vivre séparément pour “profiter” des allocations

On fouille dans les moindres détails de leur vie pour trouver des indices et prouver leur culpabilité 

Mais : 

– l’un a une consommation d’électricité au-dessus de la moyenne, l’autre très en-dessous (suspicion de vie commune)

– l’un a une production de déchets ménagers largement au-dessus de la moyenne, l’autre n’en a pas du tout (suspicion de vie commune)

– l’un a une consommation d’eau au-dessus de la moyenne, l’autre aussi (ah ! là, ça se corse, qu’est-ce que ça va bien pouvoir “prouver” ? Mais le fouille-merde va trouver !)

C’est comme l’équation : frigovide = suspicion de non résidence, frigoplein = suspicion de ressources non déclarées

Ou encore : zérodéchets = attitude citoyenne écologique pour les riches, = fraude au domicile pour les pauvres

La lutte contre la fraudes ociale, une des priorités du gouvernement Di Rupo bien relayée et amplifiée par le gouvernement Michel, est une machine de guerre contre les allocataires sociaux. 

Je sais, je radote… 

N’oubliez pas de voir le post précédent : appel à témoignages à propos des domiciliations d’office (c’est lié, bien sûr !)

Please follow and like us:
Pauvrophobie: Petite encyclopédie des idées reçues sur la pauvreté

Pauvrophobie: Petite encyclopédie des idées reçues sur la pauvreté

Interpellation des autorités communal de Liège!!!

Interpellation des autorités communal de Liège!!!

Envoyez aux pouvoir en place à liège le mail ci-dessous. Voici les différentes adresse :   bourgmestre.demeyer@liege.be  charlyvetro@liege.be  jean-paul.bonjean@cpasdeliege.be echevin.defraigne@liege.be echevin.fermandez@liege.be echevin.leonard@liege.be...

Pétition le Camp de la HONTE à Liège…

Pétition le Camp de la HONTE à Liège…

Non au confinement sous tente des SDF liégeois.
L’ouverture du hall des foires est une nécessité et l’accès à un hôtel pour les malades, une obligation.
Nous attendons une réaction forte de nos dirigeants liégeois.

Résumé : Les discours qui circulent aujourd’hui sur la pauvreté et les personnes qui la subissent sont bien souvent erronés. Or, les derniers chiffres montrent que la pauvreté touche plus d’un Belge sur cinq. Pour améliorer le vivre ensemble, il s’agit de tenir compte de ces 20 % de la population, de connaître leurs vécus, et d’enrayer les discriminations qu’ils endurent. Car les idées reçues et les « fake news » sont à l’origine de bien des malentendus dommageables à la cohésion sociale. Elles font le terreau d’une société qui hait ses pauvres, d’une société pauvrophobe. Partant de ce constat, Le Forum – Bruxelles contre les inégalités a identifié, en prise directe avec les services sociaux et ceux qui les fréquentent, une centaine d’idées reçues sur les pauvres et la pauvreté. Chacun de ces stéréotypes a été soumis à un expert qui s’est attaché à la déconstruire de manière argumentée, sur base des dernières études et chiffres disponibles. Voici donc une Petite encyclopédie des idées reçues sur la pauvreté, à paraître en septembre 2018, qui sera accompagnée d’une vaste campagne de sensibilisation sur le web et dans les médias traditionnels.

Auteur : Le Forum regroupe une cinquantaine d’organisations qui luttent contre la pauvreté à Bruxelles. Services sociaux, centres de recherche, témoins : c’est en mobilisant ces différentes expertises que nous inventons des solutions aux problèmes liés à la pauvreté. Parmi la centaine d’auteurs qui ont contribué à cet ouvrage collectif, on retrouve : Hafida Bachir (Vie Féminine), Nicolas Bernard (Université Saint-Louis), Etienne de Callataÿ (Université de Namur), Bruno Colmant (ULB), Bernard De Vos (Délégué général aux droits de l’enfant), Abraham Franssen (Université Saint-Louis), Willy Lahaye (Université de Mons), Marie Loison-Lerustre (Sorbonne – Paris), Anne Morelli (ULB), Jean Spinette (Conférence des CPAS bruxellois). Avec une introduction de Serge Paugam (EHESS – Paris).

Please follow and like us:
Facebook